Vous êtes ici : Accueil Chantier de restauration

Présentation générale des travaux

La restauration du « Vieux Château» et de la Tour des archives s’annonce en Bretagne comme un des plus importants chantiers de restauration privé de ces dernières années.

C’est un projet ambitieux qui commence en 2013 pour durer entre 5 et 7 ans, et estimé à plus de 2,5 millions d’euros. La visibilité exceptionnelle du château de Quintin justifie un tel investissement.

État actuel du bâti et des jardins à la française

Le « Vieux Château »

L'ensemble du bâti du XVIIème siècle est depuis longtemps désaffecté et s’est considérablement dégradé. Il nécessite d’importants travaux de sauvegarde, de restauration et d’aménagement concernant : les couvertures, les planchers intérieurs, une partie des parements et la totalité des huisseries.

 Les soubassements du « Vieux-Château »

Ils ne sont plus accessibles au public pour des raisons de sécurité d’accès et d’humidité, alors que leur visite était jusqu’alors particulièrement appréciée. Une partie de ces soubassements auraient servi de lieu de culte secret pour la marquise de la Moussaye au XVIIème, puis de prison au XVIIIème. Rare exemple d’architecture défensive privée, aux dimensions exceptionnelles, leur restauration est d’un intérêt indiscutable.

La Tour des archives

Elle est dans un état de péril avancé et nécessite des travaux d’urgence : maçonnerie, couverture et consolidation de la poutre centrale. Une étude préalable permettrait de comprendre l’agencement général de la tour, dont une pièce à la base est murée et donc inaccessible. La réfection de l’escalier à vis permettrait au public d’accéder, depuis les terrasses du château, à un champ en contrebas, aménageable en jardin ou en verger.

Les jardins à la Française

Ces jardins ont été restaurés en 1991, d’après des gravures du XVIIIème siècle. Les trois mille  pieds de buis qui l’agrémentaient ont malheureusement dû être déterrés car les tilleuls et marronniers plantés devant la Basilique ont été abattus pour des raisons de sécurité. Un grand nombre de ces buis étaient toutefois malades. Après analyse des sols et conseils de spécialistes, une nouvelle espèce de buis sera plantée, en respectant le dessin originel.

Descriptif des travaux de restauration et d’aménagement

Une restauration dans les règles de l’art

Soutenus par la DRAC Bretagne et le Conseil régional, les propriétaires s’engagent dans une restauration selon les règles de l’art. Chaque chantier fait l’objet d’une étude détaillée de l’Architecte en chef des Monuments historiques (ACMH), validée par la DRAC Bretagne. Les travaux seront assurés par des artisans du patrimoine qualifiés.

L’étude détaillée de restauration du « Vieux Château », réalisée en 2010 par l’ACMH Christophe Batard pour la DRAC Bretagne, est à votre disposition sur demande.

Planning général

Les travaux commenceront en 2013 et devraient s’achever entre 2018 et 2020. Ils se diviseront en quatre phases :

  • Restauration et aménagement du Vieux-Château (Phase I)
  • Restauration et aménagement de la Tour des archives (Phase II)
  • Restauration et aménagement des soubassements (Phase III)
  • Restauration et aménagement des jardins (Phase IV)

Répartition du coût global des travaux (estimations TTC) :

  • Travaux de restauration (hors soubassements) : 2 100 000 €.
  • Travaux d’aménagement (hors soubassements) : 230 000 €.
  • Travaux de restauration et d’aménagement des soubassements : non encore chiffrés.
  • Réfection des jardins à la française : 25 000 €.

 

Restauration du Vieux-Château

Site en cours de construction.
Veuillez nous en excuser

Restauration des jardins à la française

Le parterre de broderie, réalisé d'après un plan de 1774 sera restauré à l'automne 2014. Le remplacement des buis est une occasion unique de laisser votre nom dans le Le jardin des noms.

Les tilleuls et marronniers abattus pour des raisons de sécurité (leur hauteur dépassait celle du Château et de sa toiture), vont laisser place à un rideau de tilleuls. Les derniers marronniers devant la Tour des archives seront remplacés par arbustes à fleur et charmille. .

Création d'un verger

Un espace vierge à aménager, y sera prévu : un verger, le remontage d'un bassin du XIXème précédemment implanté à ,la place du jardin à la française, le chemin des roses et des hortensias

Vous pouvez nous contacter ou apporter votre contribution pour ces différents projets.

Fondation VMF

Créée en 2009, sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, la Fondation VMF a pour mission la défense du patrimoine bâti et paysager en France et à l’étranger.

Elle prolonge l’action menée depuis plus de 50 ans par l’association Vieilles Maisons Françaises.